Bocuse d’Or : Bon courage à ISSAM JAAFARI

Bocuse d’Or : Bon courage à ISSAM JAAFARI

Déclaration d’avant finale de, M. Jean Marc Mompack, consultant international, préparateuret formateur de l’équipe du Maroc pour le Bocuse d’Or:« Je suis surpris par la qualité de cette équipe marocaine, soudée, ouverte d’esprit et qui avance de jour en jour… nous nous sommes imprégnés de la culture du pays, spécialement dans le plat de viande, que nous allons accompagner d’une garniture 100% marocaine…Nous avons encore une semaine d’entrainement à Grenoble où nous envisageons de réaliser 3 complets en présence de chefs étoilés et de Meilleurs ouvriers de France… j’espère que ces efforts apporteront leurs fruits etje souhaite beaucoup de chance et de réussite pour le Maroc, ce beau pays avec lequel j’ai des liens d’amitié qui s’enrichissent de jour en jour»

Pour rappel, le Bocuse d’Or est pour la Gastronomie ce qui est la Coupe du Monde pour le football. Il représente la plus haute distinction de l’art culinaire dans le monde avec une représentation de 24 nations. Le Maroc profite pour sa participation à cette finale Bocuse d’Or 2013 d’une «wildcard», qui le dispense des phases qualificatives continentales ou régionales. De ce fait, le Maroc est le seul pays africain etarabo-musulman présent dans cette prestigieuse compétition.

Le chef Issam Jaafari, qui aura à la fois l’honneur et l’immense responsabilité de représenter le Maroc à cette finale, a exprimé sa fierté par rapport à cette participation et déclare être prêt pour ce grand challenge: « C’est un honneur pour moi de représenter le Maroc. Chaque jour je m’implique d’avantage grâce à mes coachs, aux conditions générales de mon entrainement et  à l’encouragement de ma famille»

De son côté Sébastien Bontour le coach du Chef Issam Jaafari, a déclaré qu’il est très confiant «On est prêt à franchir cette première participation à la finale Bocuse d’Or pour faire honneur au Maroc et à sa gastronomie… Lors des essais, nous avons réalisé un complet avec un gain de temps de 17 mn… C’est une bonne performance, j’ai confiance en Issamet je crois en ses compétences.»

Au-delà de son aspect professionnel, à très haut niveau de perfection, une finale du Bocuse d’Or est une vitrine médiatique exceptionnelle, dont les retombées sur le tourisme national sont incontestables.C’est l’occasion pour mettre en avant notre gastronomie et la richesse de notre patrimoine culinaire.

C’est là où intervient la chargée de promotion de l’équipe nationale Bocuse d’Or, le Chef marocainMeryem Cherkaoui, qui confirme de son côté que la participation du Maroc à la finale Bocuse d’Or témoigne de l’ampleur de la gastronomie marocaine et de son importance dans le cercle international de l’art culinaire: « C’est une avancée et une fierté pour notre pays d’être parmi les grandes nations qui représentent lagastronomie à travers le monde, ce concours va nous permettre de nous bonifier, d’acquérir de l’expérience surtout pour cette jeune génération de cuisiniers que représente notre candidat « Issam ». C’est l’occasion pour eux de se reconnaître et de se motiver, grâce à ce rêve qui est aujourd’hui à portée de mains. C’est également l’opportunité de promouvoir notre gastronomie, chargée d’histoires, d’influences, de terroirs, d’hommes et de femmes qui en sont les gardiens et ambassadeurs»

Rendez-vous donc, le 29-30 janvier à Lyon pour vivre cette première participation du Maroc au Bocuse d’Or qui réunit cette année 24 paysdans un spectaculaire concours gastronomique dont la notoriété est telle que ses organisateurs ont décidé de construire, spécialement un hall de 10 050 m2 et de le doter de tribunes d’une capacité de 2 400 places.

Cette année le concours présente plus de challenge pour ces candidats qui devront faire preuve de plus d’audace, d’ingéniosité et de perfection. Une nouvelle épreuve, une nouvelle notation encourageant l’expression des diversités culinaires.Les candidats devront se surpasser par leur talent et leur passion pour perpétuer les valeurs de cette compétition unique au monde.

Laisser un commentaire