Le Maroc participe pour la première fois au Trophée passion

LOGO TROPHEE PASSION+

Le Trophée Passion est l’un des prix les plus prisés en France. Il a été créé en 2001 par l’Académie Culinaire de France pour donner l’occasion aux chefs de différentes nationalités de se retrouver et d’échanger autour des richesses de la gastronomie de leurs pays.

Cette année, le Maroc fait son entrée à ce prestigieux concours avec une sélection nationale le Jeudi 27 mars 2014 organisée par Rahal Events en partenariat avec la Fédération Marocaine des Arts Culinaires (FMAC) et l’Académie Culinaire de France (ACF).

Neufs candidats marocains vont concourir pour décrocher une place à la finale du Trophée Passion organisée le 13 Octobre 2014 à Paris. Les chefs marocains disputeront cette sélection nationale autour d’un thème plats et dessert « Selle d’agneau farcie et pudding soufflé saxon chocolat- vanille »

Pour rappel, les 9 chefs marocains sélectionnés au concours national sont composés des 5 premiers gagnants au concours Haute Gastronomie du Tournoi Officiel des Chef (Toc Maroc) organisé lors du salon Crémai 2013 et de 4 chefs nationaux présélectionnés en partenariat avec la FMAC.

Le concours se déroulera à l’Institut Supérieur de l’Hôtellerie et de la Restauration ISHR – Polo en partenariat avec l’Office de Formation Professionnelle et de Promotion du Travail (OFPPT).

Organisateurs:

organisateurs

Partenaires:

partenaires

karim rahal essoulami

Karim Rahal Essoulami : Entretien

Entretien Karim Rahal ESSOULAMI

cremai

Après 4 jours de rencontres professionnelles dédiés aux tendances de l’hôtellerie et de la restauration, Crémai a réuni  plus de 185 participants, entre exposants et partenaires, réalisant ainsi une progression de 23 % par rapport à l’édition précédente. Les 17623 visiteurs de cette édition sont venus découvrir l’offre novatrice et originale présentée par les exposants marocains et étrangers avec plus de 600  marques en équipements, produits et services pour la restauration et l’hôtellerie. Il s’agit d’une opportunité unique, Crémai étant le seul événement du continent où les professionnels peuvent identifier les tendances phares de leur marché et trouver les solutions  nécessaires à leur mise en œuvre. La Nouvelle Tribune  a rencontré lors de cet événement le Président du Groupe Rahal , Karim Rahal Essoulami.

Entretien 

La Nouvelle Tribune : quel regard portez-vous sur le secteur de la pâtisserie au Maroc ?

karim rahal essoulami
Mr Abdel Karim Rahal ESSOULAMI, président du groupe Rahal et fondateur du salon cremai

 Karim Rahal Essoulami : Le secteur est très porteur, des ouvertures se font chaque mois et c’est pour cela que le Crémai existe. Nous avons créé cette plateforme pour accompagner les nouveaux investisseurs, [leur permettre de] de s’équiper et de choisir leurs fournisseurs. C’est un secteur qui se structure de mieux en mieux grâce notamment aux efforts de la fédération et des associations.

Quelle est votre opinion sur les écoles et les centres de formation aux différents métiers de bouche ?

Les écoles aujourd’hui donnent une excellente base à ces jeunes. C’est à travers l’expérience qu’ils développent leurs connaissances et leur savoir-faire. Ils sont aujourd’hui l’avenir des métiers de bouche au Maroc. Les challenges et les compétitions permettent à ces jeunes de briller grâce à leur talent.

Quelles sont vos ambitions en tant qu’organisateur de ce salon ?

Notre salon est la plateforme qui regroupe les opérateurs du secteur pour aller de l’avant. Nos ambitions sont de faire du Maroc un des pays les plus présents sur la scène  gastronomique internationale.

Comment expliquez-vous l’intérêt et l’implication du groupe Rahal pour cette manifestation aujourd’hui pérenne et bien médiatisée ? 

Le groupe Rahal a créé le  salon Crémai pour regrouper toutes les forces du secteur autour d’un projet commun. Les concours permettent de sélectionner les équipes nationales culinaires en cuisine, pâtisserie et boulangerie qui représenteront notre drapeau. Ces deux dernières éditions, nous avons aussi créé la coupe d’Afrique de Pâtisserie et la coupe d’Afrique de la Boulangerie afin de consolider la position de leadership du Maroc en Afrique.

 Entretien réalisé par Fatimazahraa Rabbaj / La nouvelle tribune

4 questions à Karim Rahal Essoulami

http://www.lnt.ma/wp-content/uploads/2011/10/Logo_la_nouvelle_tribune.pngcremaiAprès 4 jours de rencontres professionnelles dédiés aux tendances de l’hôtellerie et de la restauration, Crémai a réuni  plus de 185 participants, entre exposants et partenaires, réalisant ainsi une progression de 23 % par rapport à l’édition précédente. Les 17623 visiteurs de cette édition sont venus découvrir l’offre novatrice et originale présentée par les exposants marocains et étrangers avec plus de 600  marques en équipements, produits et services pour la restauration et l’hôtellerie. Il s’agit d’une opportunité unique, Crémai étant le seul événement du continent où les professionnels peuvent identifier les tendances phares de leur marché et trouver les solutions  nécessaires à leur mise en œuvre. La Nouvelle Tribune  a rencontré lors de cet événement le Président du Groupe Rahal , Karim Rahal Essoulami.

Entretien 

La Nouvelle Tribune : quel regard portez-vous sur le secteur de la pâtisserie au Maroc ?

karim rahal essoulami
Mr Abdel Karim Rahal ESSOULAMI, président du groupe Rahal et fondateur du salon cremai

 Karim Rahal Essoulami : Le secteur est très porteur, des ouvertures se font chaque mois et c’est pour cela que le Crémai existe. Nous avons créé cette plateforme pour accompagner les nouveaux investisseurs, [leur permettre de] de s’équiper et de choisir leurs fournisseurs. C’est un secteur qui se structure de mieux en mieux grâce notamment aux efforts de la fédération et des associations.

Quelle est votre opinion sur les écoles et les centres de formation aux différents métiers de bouche ?

Les écoles aujourd’hui donnent une excellente base à ces jeunes. C’est à travers l’expérience qu’ils développent leurs connaissances et leur savoir-faire. Ils sont aujourd’hui l’avenir des métiers de bouche au Maroc. Les challenges et les compétitions permettent à ces jeunes de briller grâce à leur talent.

Quelles sont vos ambitions en tant qu’organisateur de ce salon ?

Notre salon est la plateforme qui regroupe les opérateurs du secteur pour aller de l’avant. Nos ambitions sont de faire du Maroc un des pays les plus présents sur la scène  gastronomique internationale.

Comment expliquez-vous l’intérêt et l’implication du groupe Rahal pour cette manifestation aujourd’hui pérenne et bien médiatisée ? 

Le groupe Rahal a créé le  salon Crémai pour regrouper toutes les forces du secteur autour d’un projet commun. Les concours permettent de sélectionner les équipes nationales culinaires en cuisine, pâtisserie et boulangerie qui représenteront notre drapeau. Ces deux dernières éditions, nous avons aussi créé la coupe d’Afrique de Pâtisserie et la coupe d’Afrique de la Boulangerie afin de consolider la position de leadership du Maroc en Afrique.

 Entretien réalisé par Fatimazahraa Rabbaj

cremai21

Tourisme : Les écoles relevant du Ministère raflent la mise au Crémai

  • Infomediaire

Des lauréats des établissements de formation hôtelière relevant du Ministère du Tourisme ont été primés lors de la compétition « Espoirs du Maroc » organisée dans le cadre de la 6ème édition du Salon international des professionnels de l’hôtellerie, restauration et pâtisserie-boulangerie « Crémai » qui s’est déroulé du  19 au 22 mars 2013 à Casablanca. En effet, selon un communiqué parvenu à Infomédiaire Maroc, le 1er et 2ème prix de ce concours ont été respectivement décernés aux lauréats de l’ISTAHT de Mohammedia et l’ITHT de Fès Atlas, pour la créativité de leur menu et la qualité de leur prestation.

cloture cremai

Clôture Crémai : le Salon annonce d’ores et déjà l’édition 2015

cloture cremai

Sur un bilan plus que positif, crémai baisse le rideau après 4 jours de rencontres professionnelles dédiées aux tendances de l’hôtellerie et de la restauration.

Organisé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI depuis sa 1ère édition en 2004, Crémai a réuni du 19 au 22 mars courant 185 participants entre exposants et partenaires réalisant ainsi une augmentation de 23% par rapport à l’édition précédente.

Découvrir l’offre novatrice et originale présentée par les exposants marocains et étrangers avec plus de 600  marques en équipements, produits et services pour la restauration et l’hôtellerie, voilà ce que sont venus chercher les 17623 visiteurs de cette édition. C’est une opportunité unique: le seul événement du continent où les professionnels peuvent identifier les tendances phares de leur marché et trouver les solutions  nécessaires à leur mise en œuvre.

Atteignant l’âge de la maturité pour un salon professionnel qui s’est forgé une reconnaissance internationale, Cremai a, depuis ses débuts, décodé les signes du temps et anticipé les mutations pour mieux refléter les tendances modernes de la restauration et de l’hôtellerie. En marge du volet exposition, les conférences scientifiques, ont traité les dernières nouveautés dans le secteur à travers les nouveaux intrants dans la restauration, les mécanismes d’appui au secteur de l’hôtellerie au Maroc (Rénovotel et Clef verte) et le mouvement Slow food. D’autres thématiques ont été traitées et illustrées en show devant les visiteurs comme la cuisine moléculaire et le quinoa entre bienfaits et usage culinaire qui a fait l’objet d’une présentation animée par Mr  Karim Rahal ESSOULAMI président du Groupe Rahal.

National de création, international de vocation, Crémai s’est de plus en plus ouvert sur l’international en abritant le Congrès International de la Boulangerie et en organisant la Coupe d’Afrique de la pâtisserie pour la 2ème fois et en 1ère la Coupe d’Afrique de la Boulangerie.

Au service des métiers de la convivialité sous toutes leurs formes, Crémai 2013 a perpétué sa tradition de salon de show et d’animation  avec le Tournoi Officiel des Chefs, seule compétition nationale accréditée par les instances internationales menant aux Coupes Africaines et aux finales mondiales.

Parmi les nouveautés de cette édition, le Trophée Rahal, dédié à la gastronomie marocaine, à la mémoire du fondateur et pionner des métiers de bouche, Feu Rahal Essoulami, rappelé à Dieu il y a 10 ans de cela, et qui en a été l’ambassadeur et l’icône au niveau mondial. Les compétitions Crémai englobent également le concours des meilleurs espoirs de la profession, véritable levier professionnel pour les jeunes des établissements de formation.

Fidèle à sa vocation autour de la mise en valeur de ceux et celles qui mettent en valeur les offres du secteur, Crémai a rendu hommage à des professionnels des métiers de la restauration, de la boulangerie- pâtisserie et de l’hôtellerie à travers les trophées Merci, devenus, tradition du salon.

Positionnée comme international, cette édition est exceptionnelle à plus d’un titre. C’est un outil de prospective et d’échange unique, une progression importante du nombre d’exposants, de partenaires et de visiteurs, une ouverture sur l’hôtellerie et un climat d’affaires en pleine effervescence. En résumé, Cremai 2013 annonce l’expansion du salon.

Trophée Rahal de la Gastronomie Marocaine

tableau 1

Cuisine du Monde

tableau 2

CREMAI 2015 :Salon International des Professionnels de l’Hôtellerie, Restauration et Pâtisserie-Boulangerie